RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES PERSONNELS DE LA DIPLOMATION DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DES UNIVERSITÉS DU CAMEROUN : ENJEUX, PROCÉDURES ET TECHNIQUES

Présidé par le Professeur GABSA Wilfried, Secrétaire Général du MINESUP, ce séminaire visait le renforcement des capacités et aptitudes des responsables et des personnels du MINESUP et des universités d’Etat, par des échanges sur les procédures d’archivage des fichiers et d’authentification des diplômes et attestations de réussite/relevés de notes, ainsi que sur la procédure de vérification des dossiers de diplomation dans lesdites universités.

Retour en images sur la cérémonie

Les exposés étaient subdivisés en trois sous-thèmes.
Sous-thème 1 :Dossier et procédure de diplomation dans le système d’enseignement supérieur au Cameroun.
Exposé 1 : « Procédure de délivrance des diplômes » (M. EVOUNA OWONA) dans lequel il indique que la maquette du diplôme devra passer par la DCAA, l’université et le MINESUP; respecter les conditions de fond et de forme et contenir le logo de l’établissement et celui de l’université.
Exposé 2 : « Incitation des étudiants au retrait de leurs diplômes » (Mme Anastasie NGA ONANA).
Le non retrait des diplômes est dû au manque de communication et à la négligence des lauréats. Pour lutter contre cela, il faut instituer le payement des indemnités par année de retard à compter de la date limite et organiser une cérémonie de remise de diplôme.
Exposé 3 : « La cérémonie de remise officielle des diplômes » (M. Patrick MBALA MBALA).
La cérémonie de remise doit être présidée par le Ministre de l’Enseignement Supérieur ; être budgétisée et institutionnalisée.

Sous-thème 2 : Légalisation et authentification des diplômes et suppléments aux diplômes.
Exposé 4 : « Légalisation et certification des diplômes et des attestations de réussite » (Dr Lucien Sédar EFANGON).
Tandis que la législation est une formalité par laquelle une autorité publique atteste de l’authenticité d’une signature et l’identité du signataire ; l’authentification quant à elle concerne non seulement la signature, mais le contenu de l’acte ; et la certification conforme consiste après comparaison de l’original et de la photocopie à apposer la mention PCC (photocopie certifiée conforme).
Exposé 5 : « De la pratique de l’authentification des diplômes à la Sous-direction de la Diplomation et de l’Authentification des Diplômes » (Mme Sylvie MONO NDJANA).
Exposé 6 : « Les faux diplômes dans le système universitaire camerounais » (Pr OWONO KOUMA).
Exposé 7 : « Partenariat MINESUP-Services Culturels des Ambassades en manière d’Authentification des Diplômes » (Pr DAOUDA MAINGARI).
Les faux diplômes nuisent à l’image du Cameroun au niveau international.

Sous-thème 3 : Sécurisation et archivage des diplômes et des fichiers physiques et numériques.
Exposé 8 : « La sécurisation des diplômes Universitaires » (Pr Jean-Claude MBARGA).
Exposé 9 : « Archivage physique, archivage numérique et sécurisation des diplômes » (Mme Lydie Atangana Ava et M. Gaston ATOUBA EFOUA).