Communiqué : Audience MINETAT/MINESUP au Recteur de l’AUF

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, Chancelier des Ordres Académiques, le Professeur Jacques FAME NDONGO, a l’honneur d’informer la communauté nationale et internationale, qu’il a reçu en audience le 9 juillet 2019, le Professeur Jean-Paul de GAUDEMAR, Recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). Au cours de cette audience, il a été question de revisiter l’état des relations entre le Ministère de l’Enseignement Supérieur et l’Agence Universitaire de la Francophonie et de s’engager pour mener ensemble les projets d’intérêt commun suivants :
1 – ERASMUS +, Programme d’Apprentissage Concret et Technique pour l’Entrepreneuriat (PACTE). Cette initiative qui vient en complément des programmes déjà implémentés dans les universités camerounaises (Le système Licence – Master – Doctorat, la professionnalisation des enseignements, les incubateurs d’entreprise, le Génie et Talent de l’Etudiant Camerounais (GETEC)), vise à intégrer de façon systématique un parcours entrepreneurial dans les cursus de formation.
2 – IDNEUF, qui est une initiative de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), mise en œuvre par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), visant le développement du numérique dans l’Espace Universitaire Francophone.
3 – L’ATLAS NUMERIQUE DES CHERCHEURS DE L’AFRIQUE CENTRALE. Cet important instrument devra contribuer à une meilleure visibilité des chercheurs camerounais et de leurs productions, fruits de l’allocation pour la modernisation de la recherche universitaire instituée par le Chef de l’Etat.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur se félicite, des très hautes instructions du Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA qui, après le don de 500000 ordinateurs aux étudiants des Universités publiques et privées, a prescrit la construction de dix (10) Centres du Développement du Numérique Universitaire au Ministère de l’Enseignement Supérieur, dans les huit (08) Universités d’Etat et à l’Université Inter-Etats Cameroun-Congo à Sangmélima.
La construction de ces Centres du Développement du Numérique Universitaire est achevée au sein des institutions suivantes : Ministère de l’Enseignement Supérieur, Université de Yaoundé I, Université des Yaoundé II, Université de Douala.
Elle se poursuit dans les Universités d’Etat ci-après : Université de Bamenda, Université de Buea, Université de Dschang, Université de Maroua, Université de Ngaoundéré, Université Inter-Etats Cameroun-Congo à Sangmelima.   Télécharger l’arrêté