Actualités

Inauguration du Laboratoire de Géologie et de Physique (LGPI) et du Centre Informatique (CI) de l’IUSPM.

L’Inspecteur Général des Affaires Académiques du Ministère de l’Enseignement Supérieur, a co-présidé au nom du Ministre d’Etat, et avec le Ministre des Finances la cérémonie d’inauguration du Laboratoire de Géologie et de Physique (LGPI), ainsi que du Centre Informatique (CI) de l’Institut Universitaire des Sciences Pétrolières et de Management (IUSPM). L’événement qui s’est tenu ce jeudi 29 octobre 2020 avait pour cadre l’Autorium Jean-Paul II de Yaoundé.

Soutien du MINESUP aux victimes de l’attaque de Kumba

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur dit NON aux violences perpétrées dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. C’est à travers la participation à la marche de solidarité aux victimes du massacre de Kumba, qui a eu lieu ce lundi 26 octobre 2020 au boulevard du 20 Mai, à Yaoundé. La délégation conduite par le Secrétaire Général du MINESUP, s’est jointe à un groupe de femmes dont la Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, ainsi que la Ministre Déléguée à la Présidence chargée du Contrôle Supérieur de l’Etat et le Recteur de l’Université de Ngaoundéré, qui exprimaient ainsi leur ras-le-bol contre tout le sang versé dans ces régions.

Audience à l’Ambassadeur du Royaume de Belgique au Cameroun

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, le Professeur Jacques Fame Ndongo, a reçu en audience ce mardi 20 octobre 2020, l’Ambassadeur du Royaume de Belgique au Cameroun, Son Excellence Eric Jacquemin. Le diplomate belge effectuait ainsi une visite de courtoisie au MINESUP, avec pour but de renforcer et d’améliorer la coopération entre les deux pays. La question sur l’exclusion du Cameroun du cadre de la coopération directe a alors été évoquée. L’on dénombre tout de même 12 000 Camerounais sur le sol belge.

Audience à la Directrice régionale du bureau Afrique centrale et des Grands Lacs de l’Agence Universitaire de la Francophonie

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, le Professeur Jacques Fame Ndongo, a reçu en audience ce vendredi 16 octobre 2020 en début d’après-midi, la Directrice régionale du bureau Afrique Centrale et des Grands Lacs de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), Aïssatou Sy-Wonyu. Il s’agit de la toute première rencontre entre les deux personnalités, la dernière ayant pris fonction au mois de septembre 2020. Rencontre marquée par un rappel du rôle déterminant de l’AUF dans le développement des Universités camerounaises, ainsi que la reconnaissance de cette institution au MINESUP, qui est l’une des deux jambes (avec le MINREX) sur lesquelles elle repose. En perspective, l’Agence opte pour la mise sur pieds des représentations nationales, en plus des relations avec les établissements. Ainsi, Yaoundé qui abrite le siège régional Afrique Centrale et Grands Lacs, accueillera également le bureau national de l’AUF. Il est question de toucher du doigts les besoins des pays de manière générale, et des universités en particulier. Au final, l’on retient que l’AUF se sent bien au Cameroun, locomotive de l’enseignement supérieur dans la région que couvre Aïssatou Sy-Wonyu.

Séminaire de validation du Plan Stratégique de Développement 2021-2025 de l’Université de Bamenda

L’Université de Bamenda s’aligne sur la voie de l’émergence. C’est à travers le séminaire de validation du Plan Stratégique de Développement de cette institution, pour la période allant de 2021 à 2025. Les travaux tenus ce vendredi 09 octobre 2020 à l’hôtel Mont Fébé de Yaoundé, étaient présidés par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, en présence de plusieurs personnalités, dont le Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire. Quatre composantes encadrent le projet, à savoir: le développement technologique et professionnel, la professionnalisation des enseignements, la promotion de la recherche, de l’innovation et de la coopération, et la gouvernance universitaire. La rencontre a également connu la présence de quelques partenaires au développement, ainsi que quelques élites de la région du Nord-Ouest.

Présentation au Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur du Pr. Elisabeth Abenga, nouvelle directrice de l’Institut pour la Gouvernance, les Sciences Sociales et Humaines de l’Université panafricaine, logé a l’Université de Yaoundé II

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, a accordé ce jeudi 08 octobre 2020, une audience à la délégation de la Commission de l’Union Africaine. Délégation conduite par le Professeur Sarah Mbi Enow Anyang Agbor, Commissaire de l’Union Africaine chargé du Département des Ressources Humaines, Sciences et Technologies. La rencontre consistait en la présentation du nouveau Directeur de l’Institut de l’Université Panafricaine pour la Gouvernance, les Sciences et Technologies (PAUGHSS), le Professeur Elisabeth Abenga. C’était également l’occasion de faire connaître le nouveau Coordonnateur de l’Université Virtuelle Panafricaine, Dr Erick Tambo.

Commission de Coordination Universitaire (CCU): session d’octobre 2020

La Communauté Universitaire prépare l’année académique 2020-2021. C’est à travers les assises de la Commission de Coordination Universitaire (CCU), tenues ce mercredi 07 octobre 2020 à la salle des Actes de l’Ecole Normale Supérieure de l’Université de Yaoundé I. Les travaux présidés par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, réunissaient les Recteurs et Vice-Chancellors des Universités d’Etat du Cameroun. Les travaux reposaient sur trois objectifs, à savoir: relever le défi de l’apprentissage en distanciel, imposer par la pandémie de COVID-19; Permettre aux enseignants et apprenants d’accéder plus aisément aux moteurs internationaux de recherche; faciliter une bonne lisibilité des Universités camerounaises sur le plan international. Sur la table, il était question d’échanger sur le bilan et les perspectives du développement du numérique éducatif dans un contexte post-COVID-19; la protection de l’espace d’enseignement supérieur camerounais face aux menaces des Universités offshores; les objectifs de développement pour le cycle Master au Cameroun; l’état d’avancement du projet de loi d’orientation; et l’état des préparatifs des universités pour la rentrée académique 2020-2021.

Signature d’un Accord-cadre entre Le MINESUP et la Cameroon Telecommunications (CAMTEL)

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur met une fois de plus le cap sur le numérique universitaire. C’est à la faveur de la signature d’un Accord-Cadre avec la Cameroon Telecommunications (CAMTEL), ce mardi 08 septembre 2020 à la salle 1036 du MINESUP, en présence de la Ministre des PTT, les Chefs des Institutions Universitaires Publiques, le DG de l’Economie et le DG de l’ANTIC.
Cet accord-cadre qui s’appuie sur la stratégie nationale de riposte gouvernementale contre la pandémie du Covid-19 et ses répercussions sociales et économiques traduit la volonté de S.E. PAUL BIYA, Président de la République du Cameroun, dans le cadre de la mise en œuvre le Projet E-National Higher Education Network qui parachève la construction de l’Université camerounaise de 3e génération.
Le point saillant de cet accord-cadre repose sur la fourniture de la bande internet de très haut débit et l’interconnexion des universités.
Nous passons ainsi de 263 mégabits seconde pour l’ensemble des universités à une offre de 9334 mégabits seconde.
Cette avancée qualitative permet une meilleure visibilité et une intelligibilité des universités sur l scène internationale.
Les enseignements à distance, la direction des travaux scientifiques (masters, doctorats) à des milliers de kilomètres, les soutenances de thèses de doctorat et d’HDR en visioconférence.
L’ère de la cotation des universités camerounaises sur la scène internationale est de mise ainsi que l’entrée en compétition avec les institutions régionales, africaines, européennes, américaines, asiatiques et océaniques (l’Australie).Une université inter-Etats Congo Cameroun installée à Sangmelima au sud du pays est la 1ère institution du tout numérique au Cameroun et en Afrique centrale.