Ministère

Numérique universitaire: La méthode Paul BIYA : Rigueur et audace

Afin d’assurer la transformation numérique des Universités camerounaises à travers la digitalisation des enseignements et des activités administratives des Universités, le Chef de l’État, Son Excellence Paul BIYA a mis sur pied un projet futuriste : E-National Higher Education Network dont l’accord-cadre de mise en œuvre avec l’appui technique et financier de la République Populaire de Chine a été signé le 18 juin 2015 à Beijing par le Ministre camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire et le Ministre chinois du Commerce en présence du Premier Ministre camerounais, Chef du Gouvernement.
Quelle est la méthode Paul BIYA ? Rigueur, pragmatisme, audace rationnelle. Voici comment.  Télécharger le communiqué

Digital University: Paul BIYA’s Method: Rigour and audacity

In order to ensure the digital transformation of Cameroonian Universities through the digitalization of teaching and administrative activities, the Head of State, His Excellency Paul BIYA has set up a futuristic project: the E-National Higher Education Network including the implementation of a framework agreement which was signed with the technical and financial support of the People’s Republic of China on June 18, 2015 in Beijing by the Cameroonian Minister of Economy, Planning and Regional Development and the Chinese Minister of Commerce in the presence of the Cameroonian Prime Minister, Head of Government.
What is Paul BIYA’s method? Rigor, pragmatism, rational audacity. This is how it works.  Download the press release

2ème session du Comité National de Pilotage du projet d’implantation de l’Université Inter-Etats Congo-Cameroun

Le Comité National de Pilotage d’implantation du projet de l’Université Inter-Etats Congo-Cameroun (UIECC), s’est réuni ce jeudi 22 avril 2021 à la faveur de sa deuxième session. La rencontre qui s’est tenue à la salle 1036 du Ministère de l’Enseignement Supérieur était présidée par le Professeur Jacques Fame Ndongo, président dudit Comité. Objectif des travaux: dresser le bilan de fonctionnement de cette institution universitaire, et tracer les perspectives. L’on retient entre autres que la première année académique s’est achevée fin mars sur une note de satisfaction, dans cet établissement riche de 250 étudiants camerounais et 200 ressortissants du Congo. L’heure est alors à l’ancrage de l’UIECC, qui bénéficie déjà d’une grande visibilité et suscite de l’intérêt auprès de sa cible.   Download the press release

Décision portant annulation de la Note de service du 16 mars 2021 portant nomination d’intérimaires à certains postes de responsabilités au sein de l’Université de Ngaoundéré.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur décide :

Article 1er : Est, à compter de la date de signature de la présente décision, déclarée nulle et de nul effet, pour non-conformité à la réglementation en vigueur, la Note de service N°21-C01/UN/R/CAB du 16 mars 2021 portant nomination d’intérimaires à certains postes de responsabilités au sein de l’Université de Ngaoundéré.   Télécharger la décision

Création de la Cité des Métiers à Yaoundé

Le système d’enseignement supérieur s’enrichit d’un nouvel outil d’autonomisation des diplômés. La Cité des Métiers verra bientôt le jour au bâtiment CITI, près de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé.  L’initiative s’inscrit dans la continuité des missions de l’OMDES (Observatoire des Métiers des Diplômés de l’Enseignement Supérieur) et dans le cadre de l’employabilité et de l’insertion professionnelle des fruits des universités camerounaises. Il s’agit là, de l’implémentation du partenariat scellé le 08 février 2021 entre le MINESUP, via l’OMDES et l’ONG ANI-International (Agis, Note et Innove), au cours de l’audience accordée par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur à cette organisation de la société civile. La Cité des Métiers est avant tout un espace de conseil et de ressources documentaires. Ici, des professionnels issus d’horizons divers mutualisent leurs ressources au profit des diplômés. Le but pour ces derniers est de trouver des réponses en matière de formation, d’orientation, de reconversion professionnelle et de création d’entreprises, avec à la clé, une certification des compétences.

Communiqué Radio-presse

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, Chancelier des Ordres Académiques, a le regret d’annoncer le décès du Docteur Futcha Innocent, Chargé de Cours retraité à la Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines (FALSH) de l’Université de Yaoundé I ; décès survenu à Yaoundé, le mardi 02 février 2021, des suites de maladie.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur adresse à la famille si durement éprouvée, les condoléances les plus attristées de la Communauté Universitaire Nationale, auxquelles il associe l’expression de sa profonde compassion.

Press release

The Minister of State, Minister of Higher Education, Chancellor of Academic Orders, informs national public opinion that press releases, announcing a recruitment in the Ministry of Higher Education, are circulating in the social media.
As a result, the Minister of State, Minister of Higher Education denies this information and calls on the national public opinion to be extremely vigilant, specifying that no such recruitments have been launched in the Ministry of Higher Education.
However, in execution of the Very High Instructions of His Excellency Paul BIYA, President of the Republic, Head of State, the special recruitment of five hundred Higher Education Teachers for the second phse is underway, under the direct supervision of the Minister, Secretary General of the Prime Minister’s Office, and President of the Central Supervisory Commission of the said recruitment.  Download the press release

Communiqué de presse

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, Chancelier des Ordres Académiques, informe l’opinion publique nationale que des communiqués, faisant état d’un recrutement au Ministère de l’Enseignement Supérieur, circulent dans les réseaux sociaux.
Y faisant suite, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur dément ces informations et appelle l’opinion publique à la vigilance extrême, en précisant qu’il n’y a aucun recrutement en cours de cette nature au Ministère de l’Enseignement Supérieur.
Toutefois, en exécution des Très Hautes Instructions de son Excellence Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat, le recrutement spécial de cinq cents Enseignants du supérieur comptant pour la deuxième phase est en cours, sous la supervision directe de Monsieur le Ministre, Secrétaire Général des Service du Premier Ministre, Président de la Commission centrale de supervision dudit recrutement.  Télécharger le communiqué