Division des Systèmes d’Information (DSI)

Signature d’un Accord-cadre entre Le MINESUP et la Cameroon Telecommunications (CAMTEL)

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur met une fois de plus le cap sur le numérique universitaire. C’est à la faveur de la signature d’un Accord-Cadre avec la Cameroon Telecommunications (CAMTEL), ce mardi 08 septembre 2020 à la salle 1036 du MINESUP, en présence de la Ministre des PTT, les Chefs des Institutions Universitaires Publiques, le DG de l’Economie et le DG de l’ANTIC.
Cet accord-cadre qui s’appuie sur la stratégie nationale de riposte gouvernementale contre la pandémie du Covid-19 et ses répercussions sociales et économiques traduit la volonté de S.E. PAUL BIYA, Président de la République du Cameroun, dans le cadre de la mise en œuvre le Projet E-National Higher Education Network qui parachève la construction de l’Université camerounaise de 3e génération.
Le point saillant de cet accord-cadre repose sur la fourniture de la bande internet de très haut débit et l’interconnexion des universités.
Nous passons ainsi de 263 mégabits seconde pour l’ensemble des universités à une offre de 9334 mégabits seconde.
Cette avancée qualitative permet une meilleure visibilité et une intelligibilité des universités sur l scène internationale.
Les enseignements à distance, la direction des travaux scientifiques (masters, doctorats) à des milliers de kilomètres, les soutenances de thèses de doctorat et d’HDR en visioconférence.
L’ère de la cotation des universités camerounaises sur la scène internationale est de mise ainsi que l’entrée en compétition avec les institutions régionales, africaines, européennes, américaines, asiatiques et océaniques (l’Australie).Une université inter-Etats Congo Cameroun installée à Sangmelima au sud du pays est la 1ère institution du tout numérique au Cameroun et en Afrique centrale.

Séminaire-atelier sur l’étude de faisabilité technique et de soutenabilité financière pour la mise en application d’une solution de virtualisation des services en ligne du MINESUP

Le MINESUP passe au scanner le déploiement de la technologie de virtualisation de ses services. C’est à la faveur d’un séminaire-atelier qui s’est ouvert ce lundi 29 juin 2020, et qui s’inscrit dans la dynamique de la dématérialisation des services dans les administrations. Le but visé par la rencontre qu’abrite l’Ecole Supérieure Polytechnique de Yaoundé (ENSPY) est de virtualiser le maximum d’opération au sein du Ministère de l’Enseignement Supérieur, notamment: le partage de documents et de fichiers entre les structures, l’accès aux textes administratifs et contenus multimédias, ainsi que l’accès aux logiciels et applications en local entre autres.

Missions DSI

Missions DSI

Article 15.- (1) Placée sous l’autorité d’un Chef de Division, la Division des Systèmes d’Information
est chargée:

  • de la conduite de l’élaboration et du suivi de la mise en œuvre du schéma directeur informatique du Ministère;
  • du pilotage des Systèmes d’Information du Ministère;
  • de la conception, du développement et de la maintenance des applications et des bases de données relatives aux différents sous systèmes du Ministère;
  • des études de développement, de l’exploitation et de la maintenance des applications et du réseau informatique du Ministère;
  • du développement et de l’administration technique des sites Web du Ministère, en liaison avec la Cellule de la Communication;
  • de la sécurité du système informatique du Ministère;
  • du traitement informatique et la diffusion des données;
  • du suivi du travail collaboratif en ligne dans le cadre de la mise en œuvre de l’e-government, en liaison avec les administrations concernées;
  • de la numérisation des documents du Ministère et de leur conservation;
  • du conseil en matière d’investissement dans le domaine des technologies de l’information et de la communication conformément à la politique du Gouvernement en matière de l’enseignement supérieur;
  • du suivi des activités de coopération interuniversitaire dans le domaine des technologies de l’information et de la communication;
  • de la maintenance des équipements et des réseaux informatiques du Ministère;
  • d’assurer la surveillance, la détection et la fourniture de l’information sur les risques informatiques et les actes des cybercriminels ;
  • de la veille technologique en matière informatique ainsi que de la veille du cyberespace de l’enseignement supérieur.
    (2) Elle comprend:
  • la Cellule du Développement des Systèmes d’Information;
  • la Cellule Réseaux et Gestion du Matériel Informatique.

(suite…)