slide

Signature de conventions de tutelle académique entre l’Université de Ngaoundéré et des IPES

Cinq Institutions Privées d’Enseignement Supérieur (IPES) entrent dans le portefeuille de l’Université de Ngaoundéré. Il s’agit de l’IUPLE d’Ebolowa, l’ISTMAAD de Ngaoundéré, l’ISAPES de Yaoundé, ainsi que HINTEL et IUT de Yaoundé. Ces entités sont liées par des accords de tutelle paraphés le mercredi 17 février 2021 à l’Antenne de l’Université de Ngaoundéré, situé au quartier Fouda à Yaoundé. Ces conventions répondent ainsi aux directives du Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur. Ces accords visent à mettre en place une politique de coopération qui vise à favoriser et organiser les échanges d’enseignants, de chercheurs, d’étudiants et de personnels techniques; co-diriger les travaux des étudiants; échanger des documents scientifiques, pédagogiques et de recherche; promouvoir la recherche, la formation, les échanges d’idées et de personnes dans le cadre de programmes de recherche élaboré en commun; et organiser conjointement des missions, stages, séminaires et colloques.

Création de la Cité des Métiers à Yaoundé

Le système d’enseignement supérieur s’enrichit d’un nouvel outil d’autonomisation des diplômés. La Cité des Métiers verra bientôt le jour au bâtiment CITI, près de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé.  L’initiative s’inscrit dans la continuité des missions de l’OMDES (Observatoire des Métiers des Diplômés de l’Enseignement Supérieur) et dans le cadre de l’employabilité et de l’insertion professionnelle des fruits des universités camerounaises. Il s’agit là, de l’implémentation du partenariat scellé le 08 février 2021 entre le MINESUP, via l’OMDES et l’ONG ANI-International (Agis, Note et Innove), au cours de l’audience accordée par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur à cette organisation de la société civile. La Cité des Métiers est avant tout un espace de conseil et de ressources documentaires. Ici, des professionnels issus d’horizons divers mutualisent leurs ressources au profit des diplômés. Le but pour ces derniers est de trouver des réponses en matière de formation, d’orientation, de reconversion professionnelle et de création d’entreprises, avec à la clé, une certification des compétences.

Marche de remerciement du SYNAPAUC au Président de la République

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur s’illustre une fois de plus sur le terrain du dialogue social. Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur a reçu ce vendredi 12 février 2021, au perron de l’immeuble ministériel numéro 2, une délégation de 500 membres du Syndicat National des Personnel d’Appui des Universités d’Etat du Cameroun (SYNAPAUC). C’est l’aboutissement d’une marche de remerciement organisée par ces derniers. Ils expriment ainsi leur gratitude au Chef de l’Etat, pour les avantages issus de la décision présidentielle du 21 janvier 2021, instruisant l’application d’une nouvelle grille salariale pour le personnel d’appui des Universités d’Etat.

Audience accordée au Secrétaire Général du Bureau Exécutif National du SYNES

La salle 1036 du Ministère de l’Enseignement Supérieur a servi de cadre au dialogue social, ce vendredi 05 février 2021. C’était à la faveur de l’audience qu’accordait le Ministre d’Etat au Secrétaire Général du Bureau Exécutif National du Syndicat National des Enseignants du Supérieur (BEN/SYNES) et sa suite. Les deux parties ont échangé sur des sujets tels que: les primes de recherche, le recrutement des enseignants, ainsi que leurs conditions de travail. Au sortir de la rencontre, il ressort que le MINESUP envisage d’impliquer davantage le BEN/SYNES dans les questions liées à la carrière des enseignants. Cela passe par des rencontres régulières entre les deux entités.

Audience accordée à Mme Lydie Hakizimana, nouvelle Directrice Générale du Réseau Global AIMS

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur a reçu ce jeudi 04 février 2021, la nouvelle Directrice Générale du Réseau Global AIMS (African Institute of Mathematical Sciences). C’était au cours d’une audience au cours de laquelle la remplaçante de Thierry Zomahoun a noué le contact avec le Professeur Jacques Fame Ndongo et son département ministériel. Il s’agit d’une nouvelle ère dans la coopération qui lie le Réseau Global AIMS et le gouvernement camerounais. C’est aussi la continuité d’une alliance dont les principaux faits majeurs sont entre autres: la formation de plusieurs contingents d’étudiants camerounais et africains en sciences mathématiques; la mise sur pied d’une chaire de recherche en sciences mathématiques; la formation continue des enseignants de mathématiques du secondaire en partenariat avec la société Mastercard; la construction de laboratoires numériques dotés de technologies innovantes, notamment dans les Universités de Yaoundé I et de Maroua; la construction en perspective du siège AIMS-Cameroun.

Cérémonie de remise des médailles pour le compte de la Fête Nationale du 20 mai 2020 au MINESUP

Cinq récipiendaires ont reçu des distinctions honorifiques ce vendredi 29 janvier 2021 à la salle 1036 du MINESUP, des mains du Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, au nom du Président de la République, Paul Biya. Des décorations qui s’inscrivent sur le compte de la Fête Nationale du 20 mai 2020. Ainsi, le Professeur Ako Edward Oben, Pro-Chancellor de l’Université de Buea est élevé au grade de Grand Officier de l’Ordre National de la Valeur. Au grade de Commandeur de l’Ordre National de la Valeur, le Professeur Samuel Nko’o Amvene, Inspecteur Général des Services au MINESUP est distingué, et le Professeur Émérite Aletum Tabuwe Michael est honoré à titre posthume. Solange Abate Edi’i, Directeur des Affaires Administratives et Financières à l’Université de Yaoundé II-Soa, accède au grade d’Officier de l’Ordre National de la Valeur. Joseph Kentsang, chauffeur au cabinet du Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, est fait Commandeur de l’Ordre du Mérite. Des honneurs placés sous le signe de l’excellence technique, du culte de l’effort et de l’amour du travail bien fait, du respect de la hiérarchie, du sens des relations humaines. Des valeurs cultivées tout au long du parcours des récipiendaires.

Signature de l’Accord-cadre de ratification de la Chaire Pierre Castel “Systèmes alimentaires et entrepreneuriat en Afrique”

La salle 1036 du Ministère de l’Enseignement Supérieur a servi de cadre à la signature de l’accord-cadre de ratification de la Chaire Pierre Castel “Systèmes alimentaires et entrepreneuriat en Afrique”, ce lundi 18 janvier 2021. C’était au cours d’une cérémonie solennelle, présidée par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, le Professeur Jacques Fame Ndongo. Parmi les signataires, le Fonds Pierre Castel-Agir avec l’Afrique, représenté par son Directeur Général Pierre de Gaëtan Njikam, l’Université de Dschang, conduite par son Recteur, le Professeur Roger Tsafack Nanfoso, ainsi que le Directeur de l’Ecole Supérieure d’Agronomie (ESA) de l’Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny (INPHB) de Yamoussoukro (Côte d’Ivoire), et l’Ecole Nationale Supérieure des Sciences Agronomiques de Bordeaux Aquitaine (Bordeaux Sciences Agro) pour la partie française. Le projet repose principalement sur la formation et la professionnalisation des étudiants et des jeunes diplômés, notamment dans le domaine de l’entrepreneuriat, de l’agriculture et de l’agroalimentaire, qui représentent des enjeux majeurs pour le développement de l’Afrique. Il est question de construire une coopération internationale entre trois établissements d’enseignement supérieur en agronomie, afin de favoriser l’éclosion de nouvelles entreprises, en s’appuyant sur un partenariat public-privé.

Cérémonie d’inauguration de l’immeuble siège de l’Institut National de la Statistique (INS)

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, le Pr. Jacques Fame Ndongo, a pris part ce mardi 29 décembre 2020, à la cérémonie d’inauguration de l’immeuble siège de l’Institut National de la Statistique (INS). Un événement présidé par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Chief Dr Joseph Dion Ngute, au nom du Président de la République. Le joyau architectural bâti sur 3 980 m², est situé aux abords du Lac Municipal et abritera désormais toutes les opérations liées aux questions statistiques au Cameroun.