slide

Premier colloque pluridisciplinaire sur la cybercriminalité et la cybersécurité au Cameroun et en Afrique

Le Palais des Congrès de Yaoundé abrite ces jeudi 06 et vendredi 07 mai 2021, le colloque pluridisciplinaire sur la cybercriminalité et la cybersécurité, organisé par l’Université de Dschang. Deux jours de réflexion dont le ton a été donné ce jeudi par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, présidant la cérémonie d’ouverture. Autour de la table, des experts venus d’horizons divers pour analyser les incidences stratégique, sécuritaire, sociale, économique, sociopolitique, heuristique du trafic sur le cyber espace, qui connait une augmentation et une sophistication des actes de criminalité. Internet est donc un univers qui regorge de paradigmes susceptibles à la fois de rassurer et de pervertir la société. Il devient donc primordial selon la Ministre des Postes et Télécommunications, que l’usage accru des TIC s’accompagne d’une grande sensibilisation, d’une réflexion scientifique et intellectuelle, que l’on se dote d’un corpus réglementaire solide, et que l’on fasse la promotion de bonnes pratiques.

3ème séminaire de formation des conseillers VAE au Cameroun

Le Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur, a présidé le lundi 26 avril 2021, au nom du Ministre d’Etat, la cérémonie d’ouverture du troisième séminaire de formation des conseillers VAE au Cameroun. L’événement avait pour cadre le campus de l’Université Protestante d’Afrique Centrale (UPAC), sur les hauteurs de Djoungolo à Yaoundé. Autour de la table, une trentaine d’auditeurs  issus de divers horizons : services centraux du MINESUP, Universités publiques et privées, autres départements ministériels, organisations patronales entre autres, abordent des questions liées au cadre juridique, à la communication, ainsi qu’aux conseillers VAE. Pendant trois jours, ils seront entretenus par des experts venus de pays couverts par la Direction Afrique Centrale et Grands-Lacs de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF).

2ème session du Comité National de Pilotage du projet d’implantation de l’Université Inter-Etats Congo-Cameroun

Le Comité National de Pilotage d’implantation du projet de l’Université Inter-Etats Congo-Cameroun (UIECC), s’est réuni ce jeudi 22 avril 2021 à la faveur de sa deuxième session. La rencontre qui s’est tenue à la salle 1036 du Ministère de l’Enseignement Supérieur était présidée par le Professeur Jacques Fame Ndongo, président dudit Comité. Objectif des travaux: dresser le bilan de fonctionnement de cette institution universitaire, et tracer les perspectives. L’on retient entre autres que la première année académique s’est achevée fin mars sur une note de satisfaction, dans cet établissement riche de 250 étudiants camerounais et 200 ressortissants du Congo. L’heure est alors à l’ancrage de l’UIECC, qui bénéficie déjà d’une grande visibilité et suscite de l’intérêt auprès de sa cible.   Download the press release

100ème session ordinaire de la Commission Nationale d’Evaluation des Formations Dispensées à l’Etranger (CNE).

La Commission Nationale d’Évaluation des Formations Dispensées à l’Etranger (CNE) s’est réunie ce jeudi 15 avril 2021, en sa centième session ordinaire. Rencontre tenue en la salle des actes de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de l’Université de Yaoundé I, et présidée par le Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur, représentant le Ministre d’Etat, président de ladite Commission. Pour l’acte 100, l’on enregistre 2 650 demandes d’équivalences, pour des formations dispensées en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique. La Commission a alors passé au peigne fin tous ces dossiers, afin de s’assurer de leur authenticité, et de la crédibilité des diplômes délivrés.

Audience accordée à l’Ambassadeur de la République Tunisienne au Cameroun

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur a reçu en audience ce mercredi 31 mars 2021, S.E. Karim Ben Becher, l’Ambassadeur de la République Tunisienne au Cameroun. Une rencontre de prise de contact au cours de laquelle le diplomate nouvellement arrivé en terre camerounaise, et le patron de l’enseignement supérieur, ont revisité la coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine universitaire. Des séances de travail conjointes sont envisagées afin de renforcer le transfert de compétences entre les deux parties.

Signature du protocole d’entente entre le MINESUP et Huawei Techologies Company Cameroon Limited, pour l’institutionnalisation des programmes de la « Huawei ICT Academy » dans les établissements universitaires partenaires.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur et le Directeur Général de Huawei Technologies Company Cameroon Limited, ont paraphé ce jeudi 25 mars 2021, un protocole d’entente. Cette mise en connexion des deux entités vise l’institution des cours de formation et de certification de la « Huawei ICT Academy » dans les établissements universitaires partenaires. Il s’agit de l’Ecole Nationale des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication (SUP’TIC), l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé (ENSPY), l’Institut Universitaire de la Côte (IUC) et l’Université de Douala. Un pas de plus vers le développement du numérique universitaire, mais aussi de l’économie du numérique, source de richesses et créatrice d’emplois pour la jeunesse camerounaise. A ce jour, la Huawei ICT Academy a déjà formé 65 enseignants et près de 1000 étudiants pour 83 apprenants certifiés. Le président du groupe Huawei a également accordé au Cameroun un don de 2000 formations en TICs pour l’année 2021. Ce protocole d’accord s’inscrit dans le cadre de « l’accord de partenariat stratégique dans le domaine des technologies de l’information et de la communication », établi le 03 septembre 2018 à Beijing, entre le gouvernement de la République du Cameroun et Huawei.

Cérémonie d’hommage aux lauréats du concours d’agrégation CAMES 2020, du Département de Gynécologie/Obstétrique de la FMSB de l’Université de Yaoundé I.

Les nouveaux agrégés de Gynécologie/Obstétrique de la Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales (FMSB) de l’Université de Yaoundé I honorés. C’était le mercredi 03 mars 2021, au Centre Hospitalier de Recherche et d’Application en Chirurgie Endoscopique et Reproduction Humaine (CHRACERH) Paul et Chantal Biya. La cérémonie d’hommage à ces nouveaux maîtres de la médecine humaine était présidée par le Professeur Samuel Nko’o Amvene, Inspecteur Général des Services au MINESUP, et représentant personnel du Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur. Les trois lauréats ont affronté avec brio les épreuves du concours d’agrégation CAMES 2020. Ainsi, les Professeurs Claude Cyrille Noa Ndoua, Esther Ngo Um Epse Meka et Jeanne Hortence Fouedjio entrent au panthéon des agrégés de la spécialité Gynécologie/Obstétrique. Il est à noter que le Pr Noa Ndoua est également le major dudit concours d’agrégation. La cérémonie s’est déclinée en une prière œcuménique, suivie des hommages des maîtres de la médecine et de l’administration universitaire.

Signature de conventions de tutelle académique entre l’Université de Ngaoundéré et des IPES

Cinq Institutions Privées d’Enseignement Supérieur (IPES) entrent dans le portefeuille de l’Université de Ngaoundéré. Il s’agit de l’IUPLE d’Ebolowa, l’ISTMAAD de Ngaoundéré, l’ISAPES de Yaoundé, ainsi que HINTEL et IUT de Yaoundé. Ces entités sont liées par des accords de tutelle paraphés le mercredi 17 février 2021 à l’Antenne de l’Université de Ngaoundéré, situé au quartier Fouda à Yaoundé. Ces conventions répondent ainsi aux directives du Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur. Ces accords visent à mettre en place une politique de coopération qui vise à favoriser et organiser les échanges d’enseignants, de chercheurs, d’étudiants et de personnels techniques; co-diriger les travaux des étudiants; échanger des documents scientifiques, pédagogiques et de recherche; promouvoir la recherche, la formation, les échanges d’idées et de personnes dans le cadre de programmes de recherche élaboré en commun; et organiser conjointement des missions, stages, séminaires et colloques.